Nos actions

L’association

Le projet

L’insertion et réinsertion par le sport : c’est l’une des finalités de l’Association Tremplins Blaise Matuidi. L’insertion par le sport doit permettre de détecter les adolescents (12-18 ans) qui sont sur le point de se retrouver dans une situation d’échec scolaire ou social, ou de se retrouver en situation de détresse et leur permettre, par l’intermédiaire d’une activité sportive, de retrouver un rôle dans la vie sociale de leur quartier ou leur municipalité. La réinsertion par le sport doit permettre de ramener dans le giron de structures associatives locales, les jeunes en situation d’échec scolaire ou social par la pratique du sport. Elle doit s’effectuer en partenariat avec des institutions telles que les mairies, l’Education Nationale, l’Aide Sociale à l’Enfance…

L’Association Tremplins Blaise Matuidi entend œuvrer pour la promotion de l’activité sportive pour le bien-être. La pratique du sport nécessite un corps sain et c’est par un soutien actif des actions de prévention des maladies par le sport que l’association entend se rendre utile. Au-delà de la prévention, il s’agit aussi d’aider les jeunes (12-18 ans) à prendre conscience des bienfaits d’une pratique régulière et saine. Il convient aussi d’aller au devant des malades en structures hospitalières et les sensibiliser sur les bienfaits du sport dans leurs processus de guérison et définir avec eux le programme leur convenant le mieux, tout en développant de nouveaux moyens pour l’accompagnement par des structures associatives. Cet objectif peut s’accomplir en partenariat avec des centres médicaux, la PMI et les médecins scolaires.

Ce en quoi nous croyons

Le rôle du sport dans le développement de l’adolescent/e est essentiel car il lui offre la possibilité dans un ensemble bien plus collectif et s’identifier à lui. Il participe à un effort commun d’éducation, d’insertion et/ou réinsertion dans la société. Le sport est un très bon moyen d’éduquer à la santé et à la culture. Dans le détail des rôles, nous pouvons citer :

Un rôle éducatif et de médiation (entre les jeunes, la famille et l’animateur/éducateur en particulier), de promotion du respect de soi, des autres et des règles

Un rôle d’intégration et de lutte contre toutes les formes d’exclusion et de discriminations (physiques, sociales, générationnelles, …,).

Un rôle de formation, de promotion de l’esprit d’équipe et du collectif, de prise de responsabilité, d’engagement et de bénévolat autour du fait associatif.

Un rôle dans la construction de l’individu favorisant la maîtrise et l’estime de soi, la confiance en soi et la « canalisation » de la violence, la relation à l’autre.

Un rôle en matière de prévention et de promotion de la santé.